Marc Dilasser empoche la mise du jour à Saint-Tropez

Crédit : Marco Villanti/Hubside Jumping

Samedi 01 juin - 18h30 | Yeelen Ravier (avec communiqué)

Marc Dilasser empoche la mise du jour à Saint-Tropez

Cet après-midi, le Normand Marc Dilasser s'est emparé avec brio de l'épreuve phare du jour au CSI 4* de Saint-Tropez, dans le cadre de l'Hubside Jumping. En selle sur son généreux Cliffton Belesbat, le champion de France de 2016 a grillé la priorité à la Tchèque Emma Augier de Moussac et son coéquipier Edward Levy.

Cet après-midi, vingt-cinq couples se sont élancés dans le petit Grand Prix du CSI 4* de l'Hubside Jumping, à Grimaud, dans le golde de Saint-Tropez. Huit d'entre eux ont réussi à sortir sans faute du parcours à 1,45m, composé de treize obstacles et seize efforts proposé par le chef de piste italien Andrea Colombo en première manche, se qualifiant ainsi pour le barrage. Si Charlotte Léoni et Venezia d'Elke ont signé un premier tour parfait, elles ont malheureusement écopé d'une faute dès l'ouverture de son second passage. Aldrick Cheronnet a ensuite signé un parcours sans barre à terre, mais les ruades d'Uris de La Roque lui ont fait perdre quelques secondes précieuses. Le Tricolore a ainsi terminé son barrage en 43"01. Un chronomètre rapidement battu par le légendaire pilote britannique John Whitaker et son fidèle Argento, qui ont alors pris la tête des opérations grâce à un barrage bouclé en 41"08. Pourtant, la pôle position ne leur est restée entre les mains que quelques minutes! Toujours très rapides, Edward Levy et Starlette de la Roque ont immédiatement abaissé le chronomètre d'une demi-seconde, terminant en 39"63. Lancé à la poursuite de son compatriote, le jeune Romain Dreyfus a malheureusement buté sur le dernier obstacle. Malgré un chronomètre rapide de 40"75 secondes, il a fini à la septième place. Seule amazone de ce barrage, Emma Augier de Moussac, en selle sur J.C.S. Chacco Dia, a bouclé un barrage impeccable et en 39"41, soufflant ainsi la première place à Edward Levy. Une faute de Conbelleza en début de barrage puis une seconde en fin de parcours, ne permettra à Simon Delestre de n'accrocher qu'une huitième place.

Seuls Marc Dilasser et Cliffton Belesbat pouvaient alors rendre cette victoire à la France. Serrant ses virages en début de barrage, le cavalier normand a pris le temps d'assurer le dernier obstacle avant de franchir la ligne d'arrivée juste devant la Tchèque, en 39"33. "Les deux premiers partants sont allés très vite", a réagi, heureux, le lauréat. "De toute façon, Edward Levy et Starlette de la Roque sont toujours très rapides, et Emma Augier de Moussac avait réussi à aller encore plus vite, donc je n'avais pas le choix. Il fallait que je prenne tous les risques! J'ai senti que j'avais besoin d'assurer le dernier. J'ai pris un risque en faisant cela, mais je me suis dit qu'il valait mieux éviter le quatre points. Cliffton avait été très rapide dans les virages et mes tracés étaient tous à l'intérieur des traces des autres. Je pense que c'est grâce à cela que nous avons réussi à gagner."
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter