En concours mais pas comme à la maison

Crédit : © Scoopdyga / DR

Vendredi 30 novembre - 16h01 | Maxence Magnin

En concours mais pas comme à la maison

Nos montures sont pleines de caractère et peuvent même en posséder plusieurs : un pour la maison et un pour le concours. En effet, nombreux sont les chevaux et poneys qui ne se comportent pas de la même façon à la maison et en extérieur, en bien comme en mal. Voici donc un top des différences les plus courantes que l’on peut rencontrer chez nos montures entre la maison et ailleurs.   

 - En concours mais pas comme à la maison

Crédit : © DR

Être fainéant - être un vrai lion en concours. Certaines montures aiment se contenter du minimum à la maison lorsqu’il s’agit de travailler et de s’entrainer pour une échéance importante. Mais lorsqu’elles entrent sur une piste de concours, ces montures se transforment alors en véritables machines de guerre à qui rien ne peut résister. C’est ce qu’appellent les professionnels du milieu « de vrais chevaux de concours », car on dit qu’ils savent s’économiser à la maison pour tout donner à l’extérieur. 
Des amours à la maison - des monstres en extérieur. D’un autre côté, certains chevaux et poneys sont excellents à la maison mais horribles à l’extérieur. Ainsi, s’ils peuvent exécuter une partition sans aucun souci aux écuries, il leur arrive de totalement se rebeller ailleurs jusqu’à même se demander si nous possédons la même monture que d’habitude sous la selle. Un vrai problème pour les passionnés de concours ou de stages en extérieur car la coopération peut alors être très vite limitée. 
 

Toujours propre à la maison - Sale pour une sortie. Certains équidés sont aussi doués pour se salir lorsqu’il ne faut surtout pas l’être comme par exemple à la veille d’une sortie en extérieur. Que ce soit pour un concours de sport, une présentation de modèles et allures, etc, certains équidés (et notamment nos chers gris) ont le chic pour être habituellement propres sauf les veilles de départ. À croire même qu’ils le feraient exprès. 
Est gentil comme un agneau - tape les autres. Un changement d’environnement peut également jouer sur la personnalité de nos montures. En effet, certains peuvent se sentir menacés à l’extérieur ou même avec d’autres chevaux qu’ils n’ont pas l’habitude de voir, notamment au paddock. C’est pour cela que même les montures les plus adorables habituellement peuvent nécessiter un petit ruban rouge dans les crains de la queue, pour signaler aux autres concurrents qu’elles peuvent parfois être farouches. 
Ne touche jamais une barre à la maison - joue au bowling. On ne sait pas encore si le problème vient réellement de notre part ou si le cheval ou poney peut y être pour quelque chose. Mais parfois, il arrive qu’en saut d’obstacles, tout se déroule parfaitement à la maison sans pour autant que la réussite soit présente en concours. En effet, certaines montures, probablement à cause du stress (des deux parties), changent de discipline et jouent au bowling en mettant toutes les barres à terre. Il arrive même que ce jeu soit trop peu intéressant et que des désobéissances soient plus amusantes. 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter