All Star 5 a fini de briller en compétition

Crédit : Scoopdyga

Jeudi 03 janvier - 15h49 | Amélie Ulmer et Lucas Tracol

All Star 5 a fini de briller en compétition

Présent au plus haut niveau depuis 2012, le surpuissant All Star 5 ne foulera plus les pistes de concours. Complice de Denis Lynch pendant toutes ces années, le bai de seize ans en a en effet terminé avec le sport. 

All Star 5, la fidèle monture du cavalier irlandais Denis Lynch s’apprête à profiter de sa retraite sportive. À seize ans, le fils d’Argentinus a évolué pendant six saisons au plus haut niveau, s’illustrant sur tous les formats de compétition, et particulièrement lors d’étapes du Longines Global Champions Tour et de sa League, aussi bien que lors de la Coupe du monde. Il a également participé à de nombreuses épreuves des Coupes des nations sous les couleurs irlandaises.  Il n’avait plus concouru depuis le CSIO 5* de Rotterdam, en juin dernier. 
 
Le couple Denis Lynch/All Star 5 est parvenu à se qualifier à quatre finales de Coupe du monde (en 2013, 2016, 2017 et 2018). En 2016, ils parvint à se hisser à une honorable cinquième place à Göteborg. L'année suivante dans la même ville lors des championnats d'Europe le couple s'est classé dixième en individuel, et fut l'un des acteurs majeurs à l'origine de la victoire de l'équipe d'Irlande menée par Rodrigo Pessoa.
 
Très grand et avec une mécanique lente, All Star 5 n'avait pas un physique lui permettant d'être le plus rapide au sol, même s’il pouvait compter sur son immense amplitude. Néanmoins, l’étalon a impressionné sur les barres par sa technique, sa puissance, et sa générosité. S’il ne compte aucune victoire individuelle, il s’est tout de même illustré à de très nombreuses reprises, se classant notamment deuxième du Grand Prix CSI 5* de Doha en mars 2013, du Grand Prix CSI 5* de La Corogne en 2014, ou encore de la Coupe du monde de Zurich deux ans plus tard. 

À lire également...

Réagissez

  • TOF - le 03/01

    Ses propriétaires sont très aisés car il aurait pu faire facile 300 juments par pendant toutes ces années de sport

  • mire - le 03/01

    il faudra peut être acheter ses poulains avec les guêtres adéquates !!

  • mire - le 03/01

    c 'est vrai que nous aurions aimé le voir avec ds protège boulets normaux………...

  • OrientdeFrebourg - le 03/01

    Et quel passage de dos et des postérieurs. Pour moi All Star restera le symbole de l'abus des guêtres postérieures...

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter