Quels sont les grands enjeux de 2019 ?

Crédit : Scoopdyga

Samedi 05 janvier - 16h04 | Lucas Tracol

Quels sont les grands enjeux de 2019 ?

2019 commence tout juste, et déjà les regards se tournent vers les grands rendez-vous de l’année. Entre la finale de la Coupe du monde Longines de Göteborg, les championnats d’Europe et la finale de la Coupe des nations Longines décisifs dans la course à la qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020, focus sur ces évènements d’ampleur. 

Une quinzième finale de la Coupe du monde à Göteborg
Inaugurée en 1979 à Göteborg et remportée pour la première fois par Hugo Simon, la finale de la Coupe du monde Longines est chaque année le premier grand rendez-vous de la saison. Après de multiples étapes courues à travers plusieurs ligues et exclusivement en indoor pour l’Europe de l’Ouest, environ trente-cinq des meilleurs cavaliers du circuit obtiennent leur ticket pour l’échéance. Pour la quinzième fois, Göteborg, la deuxième plus grande ville de Suède, sera hôte de cet évènement d’envergure, un an après Paris. La finale se tiendra du 3 au 7 avril dans le mythique hall du Scandinavium, qui accueille chaque année une grande piste ovale, caractéristique de l’évènement. 
En 2016, lors de la dernière édition de cette apogée du circuit indoor à Göteborg, le trophée était revenu au nouveau numéro un mondial Steve Guerdat avec Corbininan. Le Suisse avait ainsi fait la passe de deux, un an après s’être imposé à Las Vegas avec Albfuehren’s Paille de la Roque. 
 
Rotterdam sur la route de Tokyo 
Comme tous les deux ans, le grand championnat de la saison sera continental ! En 2019, les championnats d’Europe se tiendront à Rotterdam, qui accueille depuis de nombreuses années les étapes de Coupe des nations de jumping et de dressage. Remportés par équipes par l’Irlande et en individuel par le Suédois Peder Fredricson, les championnats d’Europe de Göteborg ont été les derniers en date, en 2017. 
Cette année, l’enjeu sera double puisqu’au-delà des médailles, nombre de cavaliers tenteront de faire obtenir leur qualification olympique à leur équipe nationale. Après la première salve de qualification pour les meilleures équipes des Jeux équestres mondiaux, les États-Unis, la Suède, l’Allemagne, la Suisse, les Pays-Bas, et l’Australie sont d’ores et déjà assurés d’avoir leur ticket pour Tokyo en 2020. Neuvième en Caroline du Nord, la France devra lutter face à l’Irlande et la Grande-Bretagne, mais aussi la Belgique, Israël, l’Italie, l’Espagne et le Portugal pour tenter de décrocher l’une des trois places pour le Japon. Rendez-vous du 19 au 25 août pour une bataille acharnée !
 
Barcelone pour les rattrapages
Tenue depuis 2013 à Barcelone, la nouvelle formule de la finale de la Coupe des nations Longines permet de conclure le circuit par équipes par un grand rendez-vous. Comme cela était prévu au départ, son emplacement pourrait changer en 2019, le lieu devant être choisi par la Fédération équestre internationale. L’évènement se tiendra en tout cas du 3 au 6 octobre. 
Remportée l’an passé par la Belgique, cette finale aura elle aussi un double enjeu cette année puisqu’elle offrira une toute dernière place pour les JO de Tokyo. L’occasion pour les meilleures équipes mondiales de s’offrir un ticket in extremis pour la Terre du Soleil-Levant. 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #107 GRANDPRIX n°107 JUIN

GRANDPRIX #107

(GRANDPRIX n°107 JUIN)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter