Le Bâle de la Coupe du monde Longines reprend ce week-end

Crédit : Longines CSI Basel

Lundi 07 janvier - 18h25 | Amélie Ulmer (avec Lucas Tracol)

Le Bâle de la Coupe du monde Longines reprend ce week-end

Pour la première fois, le CSI 5* de Bâle qui se déroule ce week-end va accueillir une étape de la Coupe du monde Longines de saut d'obstacles. En effet, la ville suisse est depuis de nombreuses années hôte d’un CSI5*, mais les organisateurs ont cette fois accepté de rejoindre le circuit hivernal.

Le circuit Coupe du monde Longines s’est cette année enrichi de deux étapes, celles de Bâle et Amsterdam. Le concours suisse accueillera ce week-end la dixième étape de la saison, et la compétition s’annonce relevée. En effet, il s’agira là de l'une des quatre dernières chances pour les cavaliers engagés dans la course aux points de faire leurs preuves en vue de la finale de Göteborg. Certains pilotes à l'image du nouveau numéro mondial Steve Guerdat se rendront à Bâle sans la  pression d’une qualification, mais toujours avec la pression de briller devant son public helvétique. En effet, le cavalier  suisse a déjà récolté cinquante-huit points lors des neufs étapes précédentes en obtenant de nombreux classements, et notamment une deuxième place lors de l'étape madrilène, en Espagne, grâce à son énergique Ulysse des Forêts. Le champion olympique de Londres viendra cette fois-ci avec sa jument phare Albfuehren's Bianca, afin de mettre toutes les chances de son côté pour briller devant son public. 
 
Quasiment assurés de participer à la finale Coupe du monde, Pieter Devos, Edwina Tops-Alexander, Christian Ahlmann, Olivier Philippaerts, ou encore Peder Fredricson seront eux aussi du voyage. Tenant du titre du concours suisse, Martin sera très attendu avec son merveilleux gris Clooney, qui lui offrait l’argent en individuel aux Mondiaux de Tryon l’été dernier. Actuellement onzième du classement général, le Suisse fait pour le moment parti des dix-huit qualifiés pour la finale. Toutefois, la coutume est de dire que l'on est qualifié avec une quarantaine de points, or il en compte pour l’heure trente-cinq.

Une chance d’enfoncer le clou pour Olivier Robert

Si l'an dernier, quatre cavaliers français étaient parvenus à se qualifier pour la finale à l'AccorHotels Arena de Paris, les choses semblent moins bien engagée cette saison. Toutefois, Kevin Staut, à qui le circuit réussit bien chaque année, est d'ores et déjà sûr d'être qualifié puisqu’il pointe à la troisième du classement général avec cinquante et un points. 
Olivier Robert pourrait quant à lui être le second représentant français à Göteborg car il est actuellement quatorzième du classement avec trente-deux points. Avec un bon classement à Bâle, l’Aquitain pourrait bien obtenir son ticket pour la finale ! Pour ce faire, il comptera sur ses trois meilleurs chevaux Eros, Tempo de Paban, et Vangog du Mas Garnier.
 
Toujours bredouille sur la série indoor, Simon Delestre tentera de débloquer son compteur, tout comme Philippe Rozier. Roger-Yves Bost sera quant à lui associé à un nouveau cheval, tandis que Félicie Bertrand fera ses premiers pas sur une étape du circuit indoor. 
 
Les engagés ici

À lire également...

Réagissez

  • OrientdeFrebourg - le 08/01

    A fait plaisir de voir F Bertrand à ce niveau avec peut-être les plus beau piquet français actuel

Le mag

GRANDPRIX #107 GRANDPRIX n°107 JUIN

GRANDPRIX #107

(GRANDPRIX n°107 JUIN)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter