Disparition brutale de la formidable Castlefield Eclipse

Crédit : Lotta Pictures/FEI

Jeudi 14 mars - 18h33 | Lucas Tracol

Disparition brutale de la formidable Castlefield Eclipse

Alors qu’elle ne profitait de sa retraite sportive que depuis fin 2017, la formidable Castlefield Eclipse a dû être endormie à dix-sept ans seulement après s’être fracturée un boulet au pré. 

La si généreuse Castlefield Eclipse n’aura pas profité de sa retraite longtemps… Parmi les meilleurs éléments suisses sous la selle de Paul Estermann pendant plusieurs saisons, la baie retirée des terrains de compétition depuis décembre 2017 a malheureusement dû être euthanasiée, comme l’a annoncé Le Cavalier Romand. À l’élevage chez la famille Verlooy, en Belgique, la fille d’Obos Quality âgée de dix-sept ans s’est fracturée un boulet au paddock, et n’a malheureusement pu être sauvée. 
 
Propriété d’Arturo Fasana, Castlefield Eclipse avait signé un nombre remarquable de parcours parfaits en Coupes des nations entre 2013 et 2017 (ci-dessous, revivez en images son sans-faute dans la deuxième manche de la Coupe des nations de La Baule, en 2015). Sélectionnée pour revêtir le tapis de l’équipe helvète à quatre reprises en championnats, elle et son cavalier Paul Estermann ont participé à la quatrième place des vestes rouges aux Jeux olympiques de Londres en 2012, et à la médaille de bronze par équipes décrochée aux Européens d’Aix-la-Chapelle, en 2015. L’année précédente, la baie s’était imposée à domicile, dans le Grand Prix Longines de Saint Gall et avait pris la troisième place du Grand Prix Longines de Rotterdam.