Au moins quatre mois de repos forcé pour Cédric Angot

Crédit : Scoopdyga

Jeudi 18 avril - 15h11 | Lucas Tracol

Au moins quatre mois de repos forcé pour Cédric Angot

En raison de problèmes physiques, Cédric Angot va devoir mettre sa carrière de cavalier entre parenthèses pour au moins quatre mois. 

On ne devrait pas revoir Cédric Angot concourir de sitôt… Le cavalier de l’équipe de France installé à Gambais est en effet contraint au repos pour au moins quatre mois. “Depuis la finale de Coupe des nations de Barcelone, début octobre, j’observe une période de manquement physique”, a expliqué le Tricolore. En Espagne, il avait confié à GRANDPRIX souffrir des adducteurs“J’ai décidé de me soigner et je ne serai pas de retour sur les terrains de compétition avant quatre mois minimum”, a-t-il poursuivi.
 
Cette pause oblige donc Cédric Angot à réorganiser son système, et notamment à assurer un suivi pour ses chevaux : “j’ai décidé de confier Azard (des Sources, ndlr) à mon ami Gustavo Arroyo. Talent des Moitiers a quant à lui tout de suite intégré le piquet d’Eugénie (son épouse a déjà pris part à trois épreuves avec l’alezan la semaine passée à Oliva, dont deux à 1,45m, ndlr)D’ailleurs, il est du voyage à Oliva en Espagne pour les CSI 2* et 3*. Pendant ce temps, je vais me consacrer au coaching et je vais m’attacher à la progression de nos super jeunes chevaux avec mon cavalier Julien Alexandre”. 
 
Pour rappel, Saxo de la Cour, le cheval avec lequel Cédric Angot avait couru la finale de Coupe des nations Longines de Barcelone, a été vendu fin octobre au milliardaire ukrainien Oleksandr Onyshchenko

GRANDPRIX souhaite un bon rétablissement à Cédric Angot. 

Ci-dessous, la quatrième place d'Eugénie Angot et Talent des Moitiers dans l'épreuve à 1,45m du CSI 3* d'Oliva aujourd'hui. 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #106 GRANDPRIX n°106 MAI

GRANDPRIX #106

(GRANDPRIX n°106 MAI)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter