Un titre largement mérité pour Thibaut Vallette

Thibaut Vallette Champion de France 2019 avec son team, Qing et Yann
Crédit : Pauline Chevalier

Dimanche 21 avril - 23h17 | A Pompadour, Pauline Chevalier

Un titre largement mérité pour Thibaut Vallette

La dernière épreuve de saut d’obstacle a conclu de belle manière le beau spectacle qui s’est déroulé ce week-end à Pompadour. Les émotions furent grandes et nombreuses pour les nouveaux champions de France 2019, chacun vivant son premier titre avec une histoire particulière. La récompense est belle et bien là pour le multi médaillé Thibaut Vallette et son fidèle Qing du Briot*ENE-HN ou encore Remy Pillot et Amaury Choplain.  

Qing du Briot et Thibaut Vallette ne laissent rien au hasard

Qing du Briot et Thibaut Vallette ne laissent rien au hasard - Un titre largement mérité pour Thibaut Vallette

Un superbe podium 2019
Crédit : Pauline Chevalier

Dans la Pro Elite, le talent des couples a su déjouer les pièges posés par Pierre Michelet et Thierry Touzaint. La bataille était belle mais le gagnant se voit récompenser d’un titre largement mérité. Ayant dominé la bataille de bout en bout, le lieutenant-colonel Thibaut Vallette réalise un sans-faute et peut ainsi porter avec fierté l’écharpe de champion 2019. C’est une grande satisfaction, pour moi mais surtout pour Qing. Ce titre est pour lui car il est un fidèle pilier de l’équipe de France et comme avant les Championnats se déroulaient après les échéances annuelles, il n’a jamais pu participer jusque-là. C’était sa rentrée et il était en grande forme. Nous allons le préserver en forme pour espérer aller au championnat d’Europe en Allemagne. C’est donc son écurie, Cadre Noir – Royal Horse qui s’adjuge cette deuxième étape du circuit Grand National.
La médaille d’argent est remportée par Christopher Six et le très chic et doué Totem de Brecey. Aux avants postes tout le temps, le beau gris montre son talent et affirme son importance future au sein de l’équipe de France. C’est Quoriano*ENE-HN qui fait un excellent week-end qui prend la troisième place du championnat avec Arnaud Boiteau et la seconde place du Grand National pour l’écurie Cadre Noir – Concept PGO, avec lui aussi, un habituel mais toujours très beau sans faute à l’hippique. Punch de l’Esques et Karim Laghouag pour l’écurie Equithème – Jimenez JVA complète le podium Grand National, auteurs eux-aussi, d’un parcours sans pénalité au cso et sont quatrième du championnat. Déception pour le cavalier amateur mais toujours remarqué Julien Guillot et Elvis qui font tomber le dernier obstacle et perdent ainsi malheureusement toute chance de podium, concluant quand même cinquième. Nul doute que ce couple va prochainement faire parler de lui ! Le vainqueur de Lamotte Beuvron, Camille Lejeune et Uster de Chanay sont aussi dans le coup et sont sixième (et cinquième du Grand National).
 

Une belle récompense pour Rémi Pillot

Une belle récompense pour Rémi Pillot - Un titre largement mérité pour Thibaut Vallette

Rémi Pillot très heureux champion de France Pro1
Crédit : Pauline Chevalier

Dans la Pro 1, la bataille fut pleine de rebondissements et cela a bénéficié à l’amateur passionné qui monte depuis plus de quarante ans Remi Pillot et son fidèle Tol Chik du Levant qu’il a formé de A & Z. C’est un peu une surprise ce titre. Pompadour est un peu mon second chez moi car je viens depuis toujours. Je monte pour mon loisir, plaisir et j’ai formé Tol Chik qui est un camarade très appliqué. Il n’a pas toute la locomotion de certains mais il est précis et ensuite rapide et bon sauteur. Si je le monte bien, tout va bien. Il a les moyens de faire CCI4S mais je n’ai pas de plan de saison pour le moment. Il a désormais douze ans et je pense que je partirai à la retraite quand il sera en fin de carrière. Donc ce titre inattendu a une saveur très particulière. C’est Aurélie Gomez, en tête du championnat avant le cso mais qui perd le titre pour une barre, et son superbe Slam de la Sélune qui prennent la médaille d’argent devant Ugo Provasi et Shadd’oc qui font une très belle remontée suite à un beau sans faute à l’hippique. Un excellent week-end pour le cavalier des Yvelines qui venait aussi coacher des jeunes cavalières en as. Shadd’oc est un excellent sauteur et il le prouve une nouvelle fois. Marie Bouchanville et Viv la Mariée sont quatrième, Régis Prud’hon et Vanda du Plessis cinquième.
A noté que la victoire de l’épreuve est pour Thomas Carlile avec un Atos Barbotière magistral de bout en bout. Et que Jean Lou Bigot sur Aktion de Belheme*Concept PGO et Arnaud Boiteau et Viktor de Diane*ENE-HN s’intercallent aussi dans le classement.
 

Amaury Choplain prend sa revanche

Amaury Choplain prend sa revanche - Un titre largement mérité pour Thibaut Vallette

Un podium Pro2 plein d'émotions
Crédit : Pauline Chevalier

Dans la pro 2, c’est là que les surprises furent les plus nombreuses. Les écarts étaient tendus et le chronomètre plus serré que les autres tests de cso. Venus parce que sa jument était en forme et que les juments porteuses qui auraient dûes accueillir des transferts issus de la belle n’étaient pas cyclées, Amaury Choplain et Beaune D’Epte s’adjugent le titre du championnat Pro 2.  C’est aussi une revanche bien méritée pour ce couple qui se connait depuis toujours et qui avaient du abandonner lors du Mondial du Lion d’Angers l’an dernier après un excellent parcours de cross. C’est une surprise totale. Bien sûr, je sais que ma jument est très talentueuse et peut le faire mais comme elle faisait son retour à ce niveau, je ne savais pas à quoi m’attendre. J’étais déjà tellement heureux de la sentir en forme et de faire un beau parcours de cross hier et un bon sans faute aujourd’hui. Le titre, c’est la cerise sur le gâteau ! Le timide mais travailleur acharné et éternel insatisfait Amaury Choplain devance la pétillante Eleonore Musa, en tête après le cross mais qui pousse une petite barre à terre avec son électrique Thémis Dhelleville. C’est comme un titre pour la cavalière amateur des Ecuries de la Louvière qui s’est construit avec Thémis. Les deux complices se connaissent par cœur et forment un couple touchant. Igor Jamain et Harrisson DN Z conservent le podium à la troisième place malgré une barre pour 0.1 pts d’avance sur Véronique Réal et Urfé de la Barbais et Cécilia Moncla sur Saumur. Déception pour Eurydice Schauly et Appy d’Hulm qui avec trois barres redescendent à une septième place finale.
 
Les résultats complets ici
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #106 GRANDPRIX n°106 MAI

GRANDPRIX #106

(GRANDPRIX n°106 MAI)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter