Henrik von Eckermann prend sa revanche à Windsor, Simon Delestre s'incline

Crédit : Scoopdyga (archives)

Dimanche 12 mai - 17h06 | Yeelen Ravier

Henrik von Eckermann prend sa revanche à Windsor, Simon Delestre s'incline

Cet après-midi, la cour du château de Windsor fut le théatre d'un sublime moment de sport à l'occasion du Grand Prix phare du CSI 5*. Au terme d'une première manche palpitante et un barrage à douze, le Suédois Henrik von Eckermann et sa guerrière Toveks Mary Lou 194 ont pris leur revanche sur leur contre-performance de la dernière finale Coupe du monde Longines en s'emparant du trophée. Simon Delestre, associé à un brillant Hermès Ryan des Hayettes aujourd'hui, a dû s'incliner, suivi du Britannique William Funnell et Billy Diamo.

Quelle revanche! Un mois après leur contre-performance dans la finale Coupe du monde Longines de Göteborg, qu'ils abordaient comme les grands favoris, Henrik von Eckermann et Toveks Mary Lou sont revenus au sommet cet après-midi en s'emparant du délicat et palpitant Grand Prix 5* de Windsor, en Grande-Bretagne. Le pilote suédois et sa guerrière de treize ans ont été absolument royaux sur la piste en sable du château de Windsor, achevant leur barrage sans faute en 43"40, grâce à des virages serrés au couteau et une folle dernière ligne! Après un petit mois de repos, la Westphalienne bai semble avoir retrouvé toutesa fraîcheur et sa détente sur les plus grosses hauteurs, d'autant plus que l'épreuve construite par le local Robert John Ellis était loin d'être au rabais!

Devancés d'une seconde et demie au barrage avec un chronomètre de 45"07, le Français Simon Delestre et son fidèle Hermès Ryan des Hayettes ont dû s'avouer vaincus en se contentant du deuxième prix. À part une dangereuse touche sur le vertical de la dernière ligne du second tour, le petit alezan a semblé intouchable, très aérien, et dans la forme de ses grands jours! Dernier à boucler un double zéro, avec un chronomètre nettement plus lent (47"58), William Funnell a fait honneur aux supporters britanniques en complétant ce podium avec Billy Diamo. 

Retour en grandes pompes pour Sangria du Coty

Si les trois premiers ont pu savourer leur montée sur le podium, certains ont bien dû maudire le dernier obstacle! Le Belge Niels Bruynseels a réalisé un SUBLIME et très rapide barrage, utilisant la vitesse naturelle, au sol come en l'air, de son incroyable Gancia de Muze. Franchissant la ligne d'arrivée en 42"51, le Diable Rouge aurait pu s'emparer de la victoire... s'il n'avait pas fauté sur le fichu ultime oxer! Idem pour l'ancien numéro un mondial Kent Farrington et Creedance, auteurs d'un barrage en 42"54. Robert Whitaker et Peder Fredricson, accompagnés de leurs respectifs Catwalk IV et H&M All In de Vinck, ont aussi réussi à abaisser le chronomètre mais ont payé très cher leurs quatre points.
Retour flamboyant pour Sangria du Coty, la jument de tête du Tricolore Roger-Yves Bost. En pleine préparation pour les championnats d'Europe de Rotterdam, qu'ils espèrent disputer pour aider l'équipe de France à décrocher sa fameuse qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo, les deux compères ont été remarquables. De bonne augure! Troisième et dernier Français à faire son entrée en piste, Kevin Staut disputait lui son tout premier Grand Prix 5* avec Nilane d'Elle Z, ainsi que son tout premier concours. Après quatre fautes sur un vertical de palanques puis dans le double suivant notamment, le Normand a préféré en rester là.
 

À lire également...

Réagissez

  • TOF - le 13/05

    Vive le cavalier français Simon Delestre et son formidable selle français Ryan des Hayettes

  • rosetta2303 - le 13/05

    Bermuda, on ne vous a jamais dit qu’on n'en avait rien à faire de vos commentaires et de vos appréciations virulentes ? Hé bien c'est fait et vive Bosty , Kévin et aussi Henrick

  • mire - le 13/05

    Monsieur Muda, Bosty sait ressauter un triple...... Bravo à lui!!! Donc vous vous attaquez au barrage........... il faut bien lui trouver un défaut, n' est ce pas.

  • ALBERT MUDA - le 12/05

    Je ne suis pas certain que nous ayons vu le même grand prix ! Délicat , ce grand prix ? Pour 34 partants , nous avons 12 SF et 14 parcours à 4 pts , avec un triple en 12 , très peu fautif . Néanmoins , nous avons vécu un palpitant barrrage , ça , je vous l'accorde . Quand au retour flamboyant de Sangria , 12 ème sur 12 au barrage , après un tour initial assez limpide de ce cher Bosty , j'espérais un peu mieux dans ce barrage . Quand à Nilane , impeccable jusqu'au 9 , elle a jeté l'éponge avec faute au 10 , 11 , 12 b et 12c (donc dans le triple et non un double) . Très content de voir Ryan double sans faute , je n'étais pas très optimiste après les 3 fautes de vendredi dans la 155 .

Le mag

GRANDPRIX #106 GRANDPRIX n°106 MAI

GRANDPRIX #106

(GRANDPRIX n°106 MAI)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter