Thaïs Meheust revient sur l'improbable accident qui a mis fin à la carrière de Risotto Mail

Risotto Mail se croise les pieds de manière inattendue sur cette entrée de gué du Grand National du Lion d'Angers
Crédit : Guillaume Grégoire

Dimanche 26 mai - 10h11 | Pauline Chevalier

Thaïs Meheust revient sur l'improbable accident qui a mis fin à la carrière de Risotto Mail

Lors du Grand National du Lion d’Angers, Thaïs Méheust, pour l’écurie Maximat – Royal Horse, effectuait son premier parcours de la saison à ce niveau avec son excellent Risotto Mail, alias Magic Toto. Malheureusement, le couple a été victime d’un accident impressionnant et improbable qui a prématurément stoppé la carrière du champion gris.  

 - Thaïs Meheust revient sur l'improbable accident qui a mis fin à la carrière de Risotto Mail

Risotto en convalescence
Crédit : Collection privée

Thaïs Méheust, actuellement à Houghton Hall pour représenter la France lors sa première Coupe des nations, revient avec émotion sur cet épisode qui aurait pu être très douloureux : “Risotto s’est blessé à l’entrée du deuxième gué de manière presque inimaginable. Il a croisé les pieds au planer et le crampon du fer de l’antérieur droit s’est glissé sous la guêtre gauche pour entailler très profondément le pied gauche au niveau du paturon en se sectionnant une petite artère. Nous l’avons sorti de l’eau du gué et là, Guillaume Grégoire, un photographe présent a été d’une grande aide et je ne pourrais jamais le remercier assez. En effet, il a dessellé le cheval très rapidement et il a utilisé le tapis pour faire compression sur la plaie qui saignait abondamment. Grâce à sa réactivité jusqu’à l’arrivée du vétérinaire, le pied du cheval a été maintenu irrigué. Ensuite, Risotto a été transporté à la clinique vétérinaire de Meslay du Maine et opéré par le docteur Barbara Pasqualucci. Le diagnostic était une section du ligament collatéral interne sur une très grosse plaie ouverte jusqu’à l’articulation. L’opération a consisté en un lavage articulaire, l’extraction d’un fragment d’os suivi d’une antibiothérapie en régional puis un plâtrage du pied”.
Le soir même, Thaïs était présente sur le site du Lion d’Angers. La jeune amazone a décidé de communiquer elle-même sur cet évènement car répéter l’histoire à chaque personne devenait de plus en plus difficile à gérer émotionnellement. Très attachée à ses chevaux, la championne d'Europe par équipes a bien sûr eu beaucoup de mal à voir son gris en souffrance. “Après l’opération, il y avait un délai de trois jours d’attente très important. Il y a encore dix jours présentant un risque d’arthrite sceptique. Il faut surveiller aussi le membre sain pour qu’il ne parte pas en fourbure. Aujourd’hui, il n’y a pas d’infection déclarée et il s’appuie un petit peu sur son pied. Il sort brouter avec Valentine Cornut qui lui rend visite tous les jours pendant que nous sommes à Hougthon Hall. Un immense merci à elle !” 
Aujourd’hui, Risotto est toujours en convalescence dans la clinique. Le pronostic vital est en bonne voie et la famille Méheust attend lundi pour savoir si le cheval pourra être transporté et ramené aux écuries du Cerisier Bleu.

“C’est une longue attente qui se profile pour Toto. Il va passer de longs mois au boxe pour le rétablissement de sa blessure et ensuite, il semble très probable qu’il coule une retraite bien méritée auprès de Java Bleue la Brée.
Nous tenons à remercier chaleureusement Guillaume Grégoire pour son assistance formidable mais aussi notre ancien cavalier Stéphane Landois qui a assuré, Agathe et Margot Montagne pour leur aide précieuse”, a conclu Thaïs.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #107 GRANDPRIX n°107 JUIN

GRANDPRIX #107

(GRANDPRIX n°107 JUIN)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter