Christian Ahlmann signe la passe de deux à Paris

Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Dimanche 07 juillet - 17h47 | À Paris, Yeelen Ravier

Christian Ahlmann signe la passe de deux à Paris

Ultime épreuve du Longines Paris Eiffel Jumping, le Grand Prix dominical a été remporté par Christian Ahlmann. Déjà lauréat du Grand Prix 5* phare hier soir à l'occasion de la onzième étape du Longines Global Champions Tour, le redoutable allemand a frappé de nouveau dans l'épreuve secondaire, cette fois-ci aux rênes d'Ailina! L'Égyptien Abdel Saïd et le Britannique Ben Maher l'ont accompagné sur le podium, associés à leurs respectifs Jumpy van de Hermitage et Don Vito.

 - Christian Ahlmann signe la passe de deux à Paris

Crédit : Sportfot

Décidément, quelle semaine de folie pour Christian Ahlmann! Papa d'une petite Ella depuis le 1er juillet, l'Allemand avait de fait hésité à faire le déplacement jusqu'au Longines Paris Eiffel Jumping ce week-end. Travail oblige, le pilote n'a visiblement pas eu tort de s'engager dans ce concours parisien. Pour cause, le numéro 12 du classement mondial a d'abord triomphé hier dans le Grand Prix phare, onzième étape du Longines Global Champions Tour de la saison, aux rênes de Take A Chance On Me Z, fils de son ancien mythique crack Taloubet Z!
Puis, rebelotte cet après-midi puisque Christian Ahlmann a triomphé dans le Grand Prix secondaire, une épreuve à 1,55m avec barrage. Toujours construit par Grégory Bodo, ce parcours a souri à l'Allemand et Ailina, une brillante jument de quatorze ans anciennement montée par Judy-Ann Melchior, sa compagne. Franchissant la ligne d'arrivée sans faute en 36"40, le couple s'est emparé de la victoire avec brio, et n'a pas manqué d'être acclamé par le public!

Les Égyptiens sont en forme!

Distancé de quasiment soixante centièmes de seconde, Abdel Saïd s'est contenté du deuxième prix. Aux rênes de Jumpy van de Hermitage, son fils de Toulon de dix ans, l'Égyptien a signé une belle performance, après avoir manqué de chance hier dans le Grand Prix en concédant une légère faute. Son compatriote Nayel Nassar, franchement au niveau face à l'élite européenne, a lui aussi connu un franc succès, briguant la quatrième place. Fidèle du circuit de Jan Tops, Ben Maher s'est intercalé entre les deux, terminant sur la dernière marche du podium. Associé à Don Vito, le Britannique a bouclé un double zéro en 37"44.

Le meilleur des Français de cette épreuve a été Simon Delestre, huitième avec Filou Carlo Zimequest. Le Lorrain et son gris n'ont pas fait tomber la moindre barre, franchissant la cellule d'arrivée du barrage en 39"57. Julien Épaillard et Queeletta, ainsi que Pénélope Leprevost et Andiamo Semilly, ont concédé quatre points lors de ce second tour.
Resté aux portes de ce dernier à cause d'une faute, Olivier Perreau et sa généreuse GL Events Venizia d'Aiguilly ont fini quinzièmes, bouclant le plus rapide des parcours à quatre points. Même score pour Kevin Staut et le bondissant For Joy van't Zorgvliet*HDC, qui ont malheureusement péché sur le numéro 1. Pas de réussite non plus pour Edward Levy et Rebeca LS, qui ont récolté deux barres, tout comme Olivier Robert et Tempo de Paban, Roger-Yves Bost avec Sunshine du Phare et Philippe Rozier sur Rahotep de Toscane.
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter