Crocus Jacob, fidèle destrier de Jean-Luc Force, s'est éteint

Crocus Jacob et Jean-Luc Force aux Jeux équestres mondiaux de Jerez de la Frontera en 2002.
Crédit : Scoopdyga

Vendredi 09 août - 11h44 | Yeelen Ravier

Crocus Jacob, fidèle destrier de Jean-Luc Force, s'est éteint

Crocus Jacob, le fidèle compagnon de route du complétiste français Jean-Luc Force, s'est éteint hier au bel âge de vingt-neuf ans. L'Anglo Arabe aura marqué l'histoire des sports équestres français de manière indélébile, ayant porté haut le drapeau tricolore jusqu'aux Jeux olympiques de Sydney en 2000.

 - Crocus Jacob, fidèle destrier de Jean-Luc Force, s'est éteint

Crocus Jacob et Jean-Luc Force aux JO de Sydney en 2000.
Crédit : Scoopdyga

Jean-Luc Force a annoncé ce matin la disparition de son fidèle destrier Crocus Jacob. L'Anglo Arabe, qui aura représenté le drapeau de la France de nombreuses fois et sur les plus belles pistes du monde, s'est éteint au bel âge de vingt-neuf ans. Il laisse derrière lui un héritage sportif légendaire, ayant participé à quatre championnats internationaux Seniors et à toutes les plus grandes compétitions de la discipline. “Notre cher Crocus s'est éteint hier“, a annoncé l'ancien complétiste tricolore. “Il n'avait plus la force de continuer sa route. Elle était déjà si longue et si belle. Il nous a tant donné... Il reste dans mon coeur à tout jamais.“

Né chez Alix de Barolet, à Breteville-sur-Laize, dans le Calvados, Crocus Jacob est un Anglo Arabe issu de Émir de la Fot et Oxys de du Voulgis par la mère. Monté par Jean-Luc Force au niveau international dès 1998, le bai aura amorcé sa carrière en grands championnats aux Jeux olympiques de Sydney en 2000. S'en sont suivis les championnats d'Europe de Pau en 2001, dont le couple avait terminé quinzième en individuel, les Jeux équestres mondiaux de Jerez de la Frontera en 2002, où il avait fini huitième en individuel et médaillé d'argent par équipes, puis les championnats d'Europe de Punchestown en 2003, où les Bleus avaient à nouveau arraché l'argent par équipes. Mis à la retraite en 2005, le crack profitait depuis d'une paisible retraite. Repose en paix champion!

À lire également...

Réagissez

  • Brice riviere - le 14/08

    Je tiens a présenter mes sincère condoleance au grand cavalier Jean Luc force et a son équipe pour leur magnifique cheval qui qui les a quitter et je peux vous dire bravo et courage et de ne pas abandonné pour ce brave guerrier de CCE et votre équipier et qu' il galope pour toujours au paradis

  • arabebarbe - le 09/08

    Que de beaux souvenirs avec Crocus Jabob et Jean-Luc Force, quel couple magnifique ! Crocus a pu profiter d'une heureuse et longue retraite, mais c'est toujours si triste de voir partir pour toujours nos compagnons. Galope, Crocus, galope au paradis des chevaux...

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter