“Il faudrait que nous puissions compter sur autre un couple du niveau de Morgan et son cheval”, Jan Bemelmans

Crédit : Scoopdyga

Mardi 20 août - 16h01 | Propos recueillis par Lucas Tracol à Rotterdam

“Il faudrait que nous puissions compter sur autre un couple du niveau de Morgan et son cheval”, Jan Bemelmans

Voici la réaction du sélectionneur français Jan Bemelmans à l’issue du Grand Prix des championnats d’Europe Longines de Rotterdam, dans lequel la France n’a pas réussi à obtenir sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo : 

“Nous sommes à juste une place de la qualification (les Bleus ont manqué leur qualification olympique pour 3,324 points, ndlr)… Depuis le départ, je dis qu’il faudrait que nous puissions compter sur un autre couple du niveau de Morgan Barbançon-Mestre et son cheval. Ce n’est pas encore le cas, et c’est pour cela que je comptais sur Charlotte Chalvignac qui peut arriver à ce niveau (la Française a été éliminée hier, Lights of Londonnery ayant montré une irrégularité pendant sa reprise, ndlr). Je me doutais que ce serait très serré, et c’est le cas, nous sommes juste en dehors des clous. C’était encore possible aujourd’hui. C’est le sport ! Nous avons eu de la chance à Aix-la-Chapelle, ici nous avons de la malchance… La prochaine fois à Paris on devrait avoir de la chance car nous sommes déjà qualifiés (en sa qualité de pays hôte, la France aura déjà son ticket, ndlr)”.

À lire également...

Réagissez

  • arabebarbe - le 22/08

    Ben oui, un autre couple... mais la FFE n'a rien fait pour, ne fait rien pour et sans doute ne fera rien pour...Chère FFE, on attend avec impatience que vous nous montriez qu'on a tort de grincer des dents et d'ironiser !

  • rosetta2303 - le 20/08

    Weltmeyer, tout à fait d'accord !!! En plus d'avoir du mordant, des cavaliers qui ne font pas d'auto-satisfaction sur une note de 68... et même 72 !

  • weltmeyer - le 20/08

    Les critères étaient de réaliser plus de 70% pour être sélectionnables. Mais les chevaux font toujours en dessous lors de CDI, sauf Morganne qui a pris la nationalité française depuis 2 ans. Sinon ce serait le vide sidéral. On pouvait aller à Tryon mais non, on va à Rotterdam et rien. Donc pas de Tokyo. On est qualifié pour Paris 2024 en qualité de pays d'hôte; Quel honneur d'y être si c'est pour être minable. La solution, virer tout le monde et reconstruire un vrai projet sportif avec des cavaliers avec du mordant, et si possible des propriétaires capables d'acquérir, d'investir dans des chevaux du vrai niveau international 5* et non du niveau 3*. Un cavalier sans cheval est un piéton et là , on a une sacrée bande de randonneurs.

  • Dounut - le 20/08

    C'est quand même pas sympa, pourquoi GAL ou WERTH ne prennent pas la nationalité française pour nous filer un coup de main... oh c 'est pas de chance...

  • Dounut - le 20/08

    C'est sans intérêt comme analyse, un coup on a de la chance, un coup de la malchance... On se réveille cher staff fédéral, on se creuse les méninges, on cherche des solutions a moyen et long terme pour que la France puisse un jour viser un podium !!!

Le mag

GRANDPRIX #111 GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE

GRANDPRIX #111

(GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter