“Je suis complètement dévastée”, Charlotte Dujardin

Crédit : Scoopdyga

Mercredi 21 août - 09h29 | À Rotterdam, Lucas Tracol

“Je suis complètement dévastée”, Charlotte Dujardin

Quelques heures après son élimination pour une trace de sang retrouvée sur le flanc gauche de sa jument Mount St John Freestyle aux championnats d’Europe Longines de Rotterdam, Charlotte Dujardin s’est exprimée publiquement sur les réseaux sociaux. Visiblement effondrée, la Britannique revient sur ce douloureux épisode de sa carrière : 

“Aujourd’hui a été l’un des jours les plus difficiles de ma carrière, et je trouve cela vraiment difficile de trouver les mots, ici à Rotterdam, à vous mes supporters, car je suis complètement dévastée. J’ai toujours apprécié les réseaux sociaux afin de partager mon aventure équestre avec vous tous. Aujourd’hui, c’est un support bien différent for moi. Freestyle, comme tous les chevaux que j’ai croisés dans ma vie, est devenue un membre de ma famille, et tous les moments qui nourrissent mon équipe et moi-même dans cette histoire d’amour sont les raisons pour lesquelles nous nous levons chaque matin. L’amitié, la complicité et les inestimables moments qui nous donnent à sourire sont plus importants que le succès, et j’ai toujours eu le privilège de côtoyer des chevaux qui me donnent énormément. C’est ce qui fait que nous leurs parlons avec des voix ridicules chaque jour, que nous les serrons fort dans nos bras pour la moindre petite chose qu’ils apprennent. Notre amour indélébile pour les chevaux vient de l’enfant qui sommeille encore en chacun de nous. 
Aujourd’hui, j’ai été plus triste que jamais, et je vous écris, à vous qui m’avez toujours soutenue depuis des années et qui continuez aujourd’hui. Je suis navrée si je vous ai laissés tomber. Je suis profondément désolée d’avoir laissé tomber l’équipe, ainsi que Carl (Hester, son mentor, ndlr), Alan (Davis, son fidèle groom, ndlr) et toutes les personnes en coulisses. 
[…]
On dit que les épreuves de la vie rendent plus fort, et alors que j’ai le cœur brisé en écrivant cela, sachez que je suis reconnaissante envers vous tous, qui m’avez envoyé vos mots d’encouragement. À ceux qui ont utilisé les réseaux sociaux de la plus cruelle des manières aujourd’hui, chacun de vous peut penser ce qu’il veut, je n’y peux rien. Je ne peux que remercier ceux qui croient en moi ; mon équipe, la famille Blundell, et tous ceux qui m’ont soutenue aujourd’hui. Enfin, merci à mon adorable Freestyle de m’avoir offert une si belle reprise, et de m’avoir rendue si fière, comme à chaque fois”. 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter