Beezie Madden décroche la victoire à Calgary

Crédit : Rolex Grand Slam / Ashley Neuhof

Samedi 07 septembre - 08h29 | Mélissa Vriends (avec communiqué)

Beezie Madden décroche la victoire à Calgary

En réalisant le double sans-faute le plus rapide du barrage, Beezie Madden s'est imposée de belle manière dans la Tourmaline Oil Cup, l'épeuvre majeure du vendredi au CSIO 5* de Calgary. Qualifié pour cette finale, Kevin Staut prend finalement la sixième position.

Ils étaient vingt-huit à prendre le départ du temps fort de vendredi sur la grande et belle piste en herbe de Spruce Meadows. Le chef de piste vénézuélien Leopoldo Palacios avait dessiné un parcours à 1.60m de seize obstacles assez technique, qui en a piégé plus d'un dans la première manche. Grand vainqueur jeudi, Eric Lamaze a, une fois de plus, réussi à sortir de piste sans pénalité aux obstacles avec son excellente Fine Lady 5, mais le Canadien a malheureusement été le seul à s'être fait uniquement piéger par le temps accordé.

Six couples donc sont revenus quelques instants plus tard pour s'affronter dans le barrage, et seulement deux ont réussi à signer le double sans-faute ! Avant-dernière sur la liste de départ, et compte tenu du fait que les quatre premiers couples ont tous écopé de plusieurs points de pénalité, Beezie Madden a préféré ne pas prendre tous les risques avec le beau Darry Lou, mais a tout de même affiché un chronomètre suffisamment rapide pour décrocher la victoire ! Dernier à s'élancer, Max Kühner a préféré assurer le sans-faute, une stratégie payante qui lui offre la deuxième position avec Alfa Jordan.

« L'ordre de départ m'a porté chance ce soir. Il n'y avait qu'un seul cavalier après moi et je savais que je devais simplement être sans faute et un peu plus rapide » a expliqué l'amazone américaine, qui s'offre sa quatrième victoire internationale cette année avec cet étalon de onze ans.

Récemment couronné champion d'Europe, Martin Fuchs est cette fois monté sur la troisième marche du podium avec le jeune gris Silver Shine qu'il monte en compétition depuis le janvier dernier. Alors qu'il terminait troisième jeudi, Kevin Staut a cette fois connu un barrage bien plus difficile sur Calevo 2, de retour en piste après les championnats d'Europe Longines de Rotterdam. Le couple tricolore a écopé d'un lourd score de vingt points dans cette finale, et prend donc la sixième position. De leur côté, Olivier Robert et Pierre Alain Mortier ont égalemet éprouvé des difficultés dans cette épreuve, terminant la première manche avec sept et onze points sur Vangog du Mas Garnier et Uruguay Courcelle.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez

  • arabebarbe - le 07/09

    Beezie Madden, of course !

Le mag

GRANDPRIX #109 GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE

GRANDPRIX #109

(GRANDPRIX n°109 SEPTEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter