Sandra Auffarth déroule et la France coule au CCIO 4*-L de Boekelo

Karim Laghouag et Triton Fontaine lors de la visite vétérinaire.
Crédit : Military Boekelo

Samedi 12 octobre - 16h41 | Sébastien Roullier

Sandra Auffarth déroule et la France coule au CCIO 4*-L de Boekelo

À l’issue du cross qui vient de s’achever aux Pays-Bas, Sandra Auffarth a conservé la tête du CCIO 4*-L de Boekelo, dernière étape du circuit FEI des Coupes des nations. Grâce à son parcours parfait avec Let’s Dance 73 ainsi qu’à ceux de ses deux coéquipiers, l’Allemagne continue à dominer largement les débats. Pour sa part, la France a souffert, victime de la chute éliminatoire de Karim Laghouag.

L’équipe de France ne remportera pas le CCIO 4*-L Boekelo, qui se court ce week-end aux Pays-Bas selon le format qui sera appliqué l’an prochain aux Jeux olympiques de Tokyo. Quatrième hier soir après le test de dressage, le trio sélectionné par Thierry Touzaint et Michel Asseray a aujourd’hui été pénalisé de 200 points en raison de la chute de Karim Laghouag et Triton Fontaine enregistrée sur l’obstacle 19c. Une chute heureusement sans conséquence pour l'intégrité du cheval comme pour celle du cavalier. Même si Thomas Carlile et Astier Nicolas n'ont pas rencontré le moindre souci lors de ce test de fond avec Birmane (26,9 points) et Babylon de Gamma (31,3), deux excellents chevaux de huit ans, la France s’en trouve reléguée au huitième rang de cette Coupe des nations néerlandaise.

Déjà en tête hier, l’Allemagne a accentué son avance sur ses poursuivants grâce aux trois parcours impeccable de Sandra Auffarth sur Let’s Dance 73 (24,9), Michael Jung sur la revenante Fischer Rocana FST (26,1) et Ingrid Klimke sur SAP Asha P (27,1), sacrée championne du monde de sept ans l’an passé au Lion-d’Angers.
 
En individuel, Sandra Auffarth, médaillée d’or des Jeux équestres mondiaux de Normandie en 2014, mène la danse avec Let’s Dance 73, son hongre Holsteiner de douze ans par Lancer II et une mère par Contender. La Britannique Laura Collett et l’Australien Christopher Burton complètent le podium provisoire avec London 52 et Clever Louis, comptant tous deux 26 points, avec un avantage au premier nommé, auteur d’une meilleure reprise de dressage.
 
Pour la France, Thomas Carlile occupe la cinquième place au classement provisoire. Suivent aux quinze et seizième places Astier Nicolas et Nicolas Touzaint, qui est crédité de 31,3 points avec Vendée Globe’Jac*HDC, réserviste de l’équipe, dont le test de saut d’obstacles devrait compter demain, moyennant une pénalité supplémentaire, dite de substitution, pour le collectif. Un peu plus loin au classement provisoire, on trouve Ugo Provasi et Shadd’Oc (37,6), qui n’ont dépassé le temps imparti que d’une seconde aujourd’hui. Plus lents, Raphael Cochet et Shérazad de Louvière (43,1) ont lâché vingt et une secondes en cours de route. On en a compté cinquante et une pour Cyrielle Lefèvre et Armanjo Serosah (56,8). Jean Teulère, Régis Prud’hon et Aurélie Riedweg ont été pénalisé d’une faute ainsi que de temps dépassé avec Voilà d’Auzay (77,5), Kaiser HDB 41 7 (82,5), Rohan du Maneix (96,9) et Eboli (107,8). Enfin, comme Karim Laghouag, Alexis Goury a été éliminé avec Vidocq de Tael.
 
Le classement individuel
Le classement par équipes

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #110 GRANDPRIX n°110 OCTOBRE

GRANDPRIX #110

(GRANDPRIX n°110 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter