Avec sa Lady, Scott Brash survole le barrage du Grand Prix de Vérone

Scott Brash et Hello M'Lady ont remporté la quatrième étape Coupe du monde.
Crédit : Scoopdyga (archives)

Dimanche 10 novembre - 18h46 | Yeelen Ravier

Avec sa Lady, Scott Brash survole le barrage du Grand Prix de Vérone

Cet après-midi, Scott Brash a soulevé le trophée du Grand Prix 5*-W de Vérone, quatrième étape de la Coupe du monde Longines de la ligue de l'Europe de l'Ouest. L'Écossais et sa fidèle Hello M'Lady, de retour au plus haut niveau depuis quelques mois, ont barré la route à Darragh Kenny et Steve Guerdat.

Cet après-midi, le circuit de la Coupe du monde Longines a posé ses valises à Vérone, en Italie, pour la quatrième escale de la ligue de l'Europe de l'Ouest. Construite par le chef de piste national Uliano Vezzani, l'épreuve reine du concours italien a rendu sa victoire à Scott Brash. L'Écossais a en effet ravi le trophée avec Hello M'Lady, sa fidèle et charismatique baie, avec qui il avait -enfin!- fait son grand retour en équipe nationale lors des derniers championnats d'Europe. Aujourd'hui, le couple, qui se connait sûrement sur le bout des doigts, a livré une prestation incroyable au barrage. Tournant sur les hanches en à peine deux foulées, faisant montre de son respect avec ses habituels coups de jarret et allongeant ses foulées jusqu'au dernier obstacle, la fille d'Indoctro a terrassé ses adversaires! Le couple, qui partait en ultime position, a franchi la ligne d'arrivée sans faute en 35"55.

Alors qu'il semblait attendre et surveiller le passage de Scott Brash, l'Irlandais Darragh Kenny, en tête depuis le début de l'épreuve, a dû s'avouer vaincu. Le jeune pilote, qui avait l'air promis à la victoire, savait bien que du beau monde restait encore à venir et a dû se contenter de la deuxième place avec Romeo, auteur d'un barrage parfait en 36"06. Le numéro un mondial Steve Guerdat s'est une fois de plus invité sur le podium. Cette fois-ci, le Suisse, qui a hérité d'un chronomètre de 36"19, était accompagné d'Alamo.

À domicile, le meilleur Italien du jour a été Emanuele Gaudiano, accompagné de son courageux Chalou. La combinaison a aussi déroulé un barrage rapide, franchissant la ligne d'arrivée en 36"23. 

Des petites fautes pour les Bleus

Aujourd'hui, seuls deux Français ont été au départ de ce Grand Prix. Des deux, Simon Delestre a été le seul à signer un sans-faute en première manche. Le Lorrain était associé à Hermès Ryan des Hayettes, qui s'est montré en bien meilleure forme que la semaine passée à Longines Equita Lyon. Aujourd'hui, le petit alezan a déroulé un premier tour serein et très appliqué, avant d'écoper d'une petite faute au barrage. Le duo a terminé onzième.

Pénélope Leprevost, elle, a déroulé une excellente première manche sur son cheval de tête Vancouver de Lanlore, mais a concédé une faute sur le vertical en sortie de double.
 

À lire également...

Réagissez

  • ALBERT MUDA - le 10/11

    C'était un Grand Prix coupe du monde ? Au moins , j'ai pu assister à un magnifique barrage avec du suspense jusqu'au bout . Hallucinant , le barrage de Scott !!

Le mag

GRANDPRIX #111 GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE

GRANDPRIX #111

(GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter