Mardi 26 novembre - 18h22 | Marion Mauger

‘’Les propriétaires peuvent avoir des impératifs économiques’’, Thierry Pomel

Alors qu’Alexis Deroubaix perd aujourd’hui son meilleur cheval Timon d’Aure, que Kevin Staut a dit au revoir à sa puissante Urhelia Lutterbach vendredi, Thierry Pomel doit malgré tout réfléchir à la liste des couples présélectionnés pour les JO de 2020. A l’occasion du CSI4* d’Equi’Seine à Rouen, le sélectionneur de l’équipe de France s’est exprimé au micro de GRANDPRIXTV sur cette délicate tâche qui lui incombe.

À lire également...

Réagissez

  • Salvatore - le 26/11

    La terre de France est fertile (Divine) pour les Chevaux...

Le mag

GRANDPRIX #113 GRANDPRIX n°113 FÉVRIER

GRANDPRIX #113

(GRANDPRIX n°113 FÉVRIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter