“Hier encore, Kannan faisait sa promenade au pas quotidienne avec son cavalier”

Crédit : GFE

Vendredi 24 janvier - 14h25 | Lucas Tracol (avec communiqué)

“Hier encore, Kannan faisait sa promenade au pas quotidienne avec son cavalier”

La nouvelle est tombée ce matin, Kannan s'est éteint. Incontournable reproducteur et chef de race, le KWPN a succombé à une crise cardiaque à l'âge de vingt-huit ans. Propriétaire de l'étalon, le Groupe France Élevage n'a pas tardé à publié un communiqué de presse, que voici : 

“Hier encore il faisait sa promenade au pas quotidienne avec son cavalier et ce matin à 10 heures Kannan a été emporté, heureusement de manière très rapide, par une crise cardiaque.
 
Cela a été un dur moment pour son entourage immédiat qui en prenait si bien soin au quotidien et c’est une triste nouvelle pour le monde de l’élevage.
 
On venait de célébrer ses 28 ans, dont dix passés sur les plus beaux terrains de sport et autant parmi les meilleurs de tous les classements mondiaux de pères de champions. Il aura contribué de manière déterminante à l’essor du Groupe France Élevage qui gérait sa carrière de reproducteur depuis 10 ans.
 
Ses descendants ont fait de lui une véritable légende de l’élevage. Ils sont nés dans une quarantaine de pays et ont brillé en épreuves internationales à tous les niveaux pour une cinquantaine de nations. 
 
Le stock existant de ses anciennes paillettes permettra de continuer à produire de futurs champions pendant au moins un ou deux ans et on continuera très longtemps à le voir figurer dans les palmarès.
 
Le Groupe France Élevage s’apprêtait à annoncer qu’il en avait racheté la pleine propriété et qu’il mettrait en service cette année les doses produites avant son achat. Il rappelle qu’il n’a donné aucun consentement pour la vente de paillettes et que celles qui pourraient être mises sur le marché en vente « à la paillette » sont très vraisemblablement d’origine frauduleuse”.

Le portrait de Kannan est à retrouver ici 
Le double zéro de Kannan dans la Coupe des nations de La Baule en 2001 est à retrouver ici 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #113 GRANDPRIX n°113 FÉVRIER

GRANDPRIX #113

(GRANDPRIX n°113 FÉVRIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter