Première victoire pour l’Allemagne dans la Coupe des nations du CDIO 3* de Wellington

En dressage, la première Coupe des nations de la saison 2021, qui s’est tenue mercredi 17 et jeudi 18 mars outre-Atlantique, est revenue à l’équipe d’Allemagne. Lors du CDIO 3* de Wellington, Kevin Kohmann, Christoph Koschel, Frederic Wandres et Michael Klimke ont pris le meilleur sur l’équipe étasunienne, composée de Benjamin Ebeling, Jennifer Williams, Adrienne Lyle et Katherine Bateson Chandler. Le Canada a complété le podium tandis que l’Australie a terminé quatrième.




Cette semaine, Wellington, en Floride, est l’hôte d’un CDIO 3*. L’Adequan Global Dressage Festival (AGDF) a donc proposé aux quatre équipes en lice – Allemagne, Australie, Canada et États-Unis – une Coupe des nations qui combinait des couples évoluant sur le Petit Tour (Prix St Georges et Intermédiaire I) et le Grand Tour (Grand Prix et Grand Prix Spécial), auquel au minimum un duo devait prendre part pour chaque nation. À noter que le règlement de la Fédération équestre internationale (FEI) a octroyé un bonus de 1,5% pour chaque couple d’une équipe prenant part au Grand Prix et au Spécial. Les résultats par équipes sont constitués des trois meilleurs scores obtenus le premier jour, dans le Prix St Georges et le Grand Prix et des trois meilleurs scores du second jour, récoltés à l’occasion de l’Intermédiaire I et du Grand Prix Spécial.

Déjà en tête à mi-parcours, l’Allemagne a confirmé jeudi 18 mars en remportant la Coupe des nations avec un total de 448,568%. Il s’agit de la toute première victoire sur la piste de Floride pour les représentants germaniques, qui ont devancé d’un cheveu l’équipe étasunienne, créditée à domicile d’un total de 448,381%. Le Canada a complété le trio de tête avec 437,071%. Représentantes australiennes, Sally Lofting, Hope Beerling et Kelly Layne, respectivement en selle sur Quinlan CF, Alpha HM et Samhitas, ont terminé quatrièmes avec 391,089%.



La fierté et le bonheur de l’équipe d’Allemagne

Frederic Wandres était en selle sur Quizmaster.

© Susan J Stickle

Pour l’Allemagne, Michael Klimke était associé à Domino 957, une jument de neuf ans. Après avoir été jugé à 68,853% lors du Prix St Georges mercredi, le duo, qui participe à sa première saison internationale, a conclu l’Intermédiaire I hier avec 68%. Par deux fois, leurs notes ont été annulées dans l’élaboration du classement par équipes. “Tout d'abord, je tiens à remercier les organisateurs”, a déclaré le dresseur de cinquante et un ans. “C’est une période très difficile avec la pandémie et l’épizootie de rhinopneumonie, et le concours est parfaitement organisé. Nous venons d'Allemagne et il n'y a [aucune compétition] là-bas, donc un grand merci de la part des cavaliers allemands, de l'équipe et de la fédération allemande aux organisateurs. Nous sommes très, très heureux d'être ici.”

Michael Klimke, qui était également le chef d’équipe pour l’occasion, a noté la force de ses trois compatriotes. “Nous avons trois excellents pilotes ici. Ma jument était un peu fatiguée mais l’équipe a fait un super boulot. C’était si serré et nous sommes plus qu'heureux que l'Allemagne ait gagné. Christoph [Koschel] et moi sommes ici depuis huit ans, et notre nation n'a jamais gagné. Normalement, les Allemands ne gagnent que chez eux, donc cela nous rend encore plus heureux et fiers!”

Kevin Kohmann avait sellé pour l’occasion l'étalon KWPN Five Star, onze ans. Le couple a réalisé deux performances solides, avec 74,177% mercredi dans le St Georges et concluant l’Intermédiaire I avec la moyenne de 74,206%. “Je suis fier de représenter à nouveau l’Allemagne”, a expliqué le cavalier de trente-deux ans, qui avait vécu sa première épreuve par équipes sur cette même piste en 2019. “Toute la saison, Five Star ne m'a pas laissé tomber. Hier, c'était son meilleur score dans le Prix St Georges, donc c'était particulièrement agréable d’obtenir cela avec l'équipe ici.”

Pour sa première participation à la Coupe des nations de Wellington, Frederic Wandres a frappé fort en enregistrant deux bons scores grâce à Quizmaster, étalon hanovrien âgé de neuf ans. Le duo a pris la première place de l’Intermédiaire I avec 76,529%. “Je suis très content de mon cheval. Il a également disputé deux super manches. Aujourd'hui, il était très concentré et nous avons pu obtenir un score élevé. Je suis très fier de participer ici à la Coupe des nations. J'en ai fait en Europe, mais c’est la première fois ici. Les Américains avaient aussi une belle équipe, donc je suis fier de notre résultat”, a commenté le jeune trentenaire, vingt-sixième au classement mondial avec son cheval de tête Duke of Britain.

Le dernier membre de l'équipe germanique était Christoph Koschel, seul à disputer le Grand Prix Spécial de ce CDIO 3* aux rênes d’Eaton Unitechno, son hongre KWPN âgé de douze ans. Le score de 73% récolté auprès des juges par la paire a été décisif dans la course à la victoire. “Je ne savais pas de quel pourcentage j'avais besoin” pour offrir l’or à l’Allemagne, a admis l’expérimenté cavalier, “et ils ne me l’ont pas dit, Dieux merci!”, ajoute-il en riant. “J'ai entendu dire que le score d'Adrienne [Lyle] était élevé et que les autres [couples américains] étaient très bons aussi. J'ai d'abord été entraîneur de Ben Ebeling, présent dans l'équipe américaine, et c'était très excitant de participer à ce CDIO en tant qu'entraîneur, puis j'ai su que je faisais également partie de l’équipe. […] Tout le monde sait à quel point cela coûte cher de galoper lors de l’appuyer au trot, donc après cela, j'ai su que je n'avais plus le droit de faire d'autres erreurs. Mon cheval peut être assez vif et est encore un peu vert, mais nous devions présenter une reprise propre, et cela a fonctionné.”

Christoph Koschel aux rênes d’Eaton Unitechno.

© Susan J Stickle



Les États-Unis à un rien de la victoire

L’équipe américaine était composée de Debbie McDonald, chef d’équipe, Benjamin Ebeling, Jennifer Williams, Adrienne Lyle et Katherine Bateson Chandler.

© Susan J Stickle

Finalement, les États-Unis ont laissé échapper la victoire pour seulement 0,2%, malgré un podium entièrement aux couleurs des Stars and Stripes dans le Grand Prix Spécial. À domicile, l'équipe était composée de Katherine Bateson Chandler avec Alcazar, Benjamin Ebeling en selle sur Illuster Van De Kampert, l’expérimentée Adrienne Lyle aux rênes d’Harmony's Duval et de Jennifer Williams avec Millione.

La chef d’équipe Debbie McDonald était fière de son équipe, dont la moitié n’avait jamais participé à une Coupe des nations Seniors auparavant. “Je peux toujours m'attendre à ce que notre équipe soit performante”, a-t-elle déclaré. “Nous avons deux recrues pour qui c’étaient plus ou moins leur première Coupe des nations et deux qui comptent déjà plusieurs participations. Aujourd'hui, nous avons pris les trois premières places du Grand Prix Spécial. Les Allemands ont fait du très bon travail. Plus de la moitié de leur équipe était présente dans le Petit Tour. C'était une compétition incroyable et une fin excitante. Je félicite les Allemands et je suis très fier de l’équipe des États-Unis.”

Pour le Canada, Lindsay Kellock, Brittany Fraser-Beaulieu, Naima Moreira Laliberte, Chris Von Martels ont pris la troisième place de l’épreuve.

Le directeur sportif de l'AGDF, Thomas Baur, a conclu: “Je pense qu'il est très important de commencer la série FEI des Coupes des nations à Wellington. Nous sommes heureux de commencer la saison ici, et j'espère que les autres CDIO en Europe seront maintenus.” Le prochain CDIO européen au programme est pour l’instant prévu à Alter do Chão, au Portugal, du 22 au 25 avril, et sera labellisé 3*, tandis que les CDIO 5* reprendront à Compiègne fin mai et Rotterdam un mois plus tard, puis le circuit devrait prendre la direction de Falsterbo, en Suède, du 15 au 18 juillet.

Les résultats ici